One Piece RPG
Bienvenue sur One Piece RPG.
Le forum vient d'être mis à jour !
Cette mise à jour va, on espère vous donner envie de nous rejoindre et améliorer encore un peu plus le RP sur ce forum !

Nous recherchons des Marins et des Chasseurs de Primes.


Nouveau forum rpg. One Piece RPG est novateur, changeant. Pour les amateurs de surprises et d'émotion !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quete] Poursuivre un papillon peut porter malheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
≈ Passeur d'âme ≈

Messages : 22
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 25

Points Privilèges Points Privilèges : 20

Votre personnage
Niveau:
31/50  (31/50)
Expérience:
65/700  (65/700)
Prime/ Grade: aucun pour le moment

MessageSujet: [Quete] Poursuivre un papillon peut porter malheur.   Dim 14 Nov - 16:00

    Il était bleu. Puis violet. Puis bleu, et encore violet.

    L’alternance de ces deux couleurs tournait en boucle dans la tête d’Akira, extrêmement concentré sur cet étrange papillon. Il ouvrait, puis fermait ses ailes, laissant voir une fois du bleu, puis du violet…et ainsi de suite comme un cercle sans fin. Et Kira ne s’en lassait pas. Le bras plié vers lui, assis contre un arbre et regardant son doigt sur lequel un magnifique papillon avait décidé de se poser, il était passionné par ce mélange de couleurs, ou tout simplement par le fait d’avoir un papillon qui ne bougeait que ses ailes dans un mouvement hypnotique.
    L’archipel vert était comme son nom l’indiquait. Vert. Mais la faune et la flore qui y vivaient étaient impressionnantes et cela faisait déjà quelques jours que le pirate parcourait les différentes iles de l’archipel, et qu’il s’émerveillait devant chaque fleur, arbre, ou même brindille d’herbe. Il fallait aussi dire qu’il ne savait pas vraiment quoi faire, il parcourait les iles de West Blue en espérant trouver un équipage afin de pouvoir enfin partir sur les autres mers et surtout sur grand line. Il soupira. Il ne remarqua son erreur que lorsque le papillon frétilla des ailes et s’envola suite au petit courant d’air que venait de provoquer le soupir du jeune pirate. Akira le regarda une demi seconde avant de se lever, d’attraper son sabre qu’il plaça à sa droite et de se mettre à marcher très rapidement derrière le papillon. Pourquoi le suivait-il ? Bonne question, toujours est-il qu’il le faisait sans raison particulière. Hypnotisé par cet éphémère, Akira ne faisait pas attention à se qui ce passait autour de lui, ignorant cet ile verte, simplement concentré vers ce papillon sans même savoir où lui-même allait. Le papillon arriva au bord d’une ville, un village presque et y pénétra sans crainte, suivant un chemin que lui seul voyait. Et Akira suivait. Il le suivit longtemps, durant maintes minutes parcourant les rues, les ruelles, devant éviter des maisons et autres obstacles. C’est alors que l’éphémère se posa sur une sorte de flaque rouge avant de reprendre son envol pour remonter le long de jambes puis d’un torse avant de s’arrêter sur un crâne blessé.
    Les yeux d’Akira suivirent le papillon tout le long de son périple, ne faisant au départ pas attention au corps puis remarquant petit à petit cette masse gravement blessée. Il le regarda un instant, ne détournant pas le regard et soutenant celui de cette chose, le papillon tomba, mort. Akira le regarda dans sa chute et ne prononça qu’un simple
    « Ah… » Légèrement déçu que ce dernier ne l’ait amené que devant un vieil homme mourant. Et puis sincèrement il commençait à en avoir marre de voir des vieux hommes morts, qui se consolaient en racontant leur vie et même les plus petits détails sans jamais arriver à la fin. Il soupira et commença à s’en aller lorsque l’homme le héla.

    « -Jeune homme, ne voudrais tu pas aider un vieil homme en détresse ? »

    Il avait parlé d’une voix rauque et dure, une voix qui avait sans doute dû crier de nombreuses fois, une voix de commandant, enfin ça, Akira s’en fichait, puisqu'à l’instant présent, ce n’était qu’un ivrogne sur le bord du chemin. Aussi il ignora sa phrase et fit demi tour, mais le vieillard insista, réfléchissant rapidement, Akira se dit que si le vieil homme mourait, il rejoindrait certainement les Graveyard, et dans ce cas là, il était sûr de se faire hanté par lui pour ne pas lui avoir rendu service…Il soupira, il ne voulait pas avoir un mort sur le dos constamment, c’était très épuisant, il en avait déjà fait les frais. Aussi il se retourna et s’assit à même le sol, regardant le vieillard avec un certain ennui.

    « -qu’y a-t-il vieil homme ? »

    Ce dernier leva difficilement la tête et fit un petit sourire rendu gauche par les cicatrices. Il prit alors une grande inspiration et se mit à parler, parler et encore parler, quelque chose comme « dans ma jeunesse » partant alors dans de grand récit sans queue ni tête. Akira soupira, jouant avec la poignet de son sabre machinalement, regardant le corps du papillon indifféremment.

    « -papy j’ai pas le temps, viens en au fait. »

    Le mourant se stoppa et regarda Akira surpris de le voir là, il soupira et marmonna contre les jeunes sans aucune pitié pour un vieillard. Il hocha difficilement la tête et plongea ses yeux dans ceux vides d’Akira.

    « -Tsss, très bien, une bande de voyous m’a volé mon argent. » Voyant qu’Akira allait parler pour sortir un magnifique « et alors », il continua « j’y tiens énormément, mais ils étaient beaucoup et je n’ai pas réussi à protéger mon trésor. Je vois que tu n’es pas quelqu’un de malhonnête, et ton sabre montre que tu sais te battre, ne voudrais tu pas aller chercher mon or pour moi ? »

    Akira haussa un sourcil, se disant qu’il était tout de même imprudent de donner une information comme celle-ci, Akira pourrait très bien prendre l’argent pour lui, il hésita, il ne voulait pas que le vieux lui en veuille dans l’au delà, mais il avait aussi besoin d’argent….Il soupira et se leva, balançant un « très bien, elle est où cette bande ? Je n’ai pas que ça à faire, autant que ça soit vite fait. » Le vieillard lui donna les indications qu’il savait et le pirate n’attendit pas pour partir, laissant le blessé au bord de la mort sans aucune émotion.
    Il lui fallut une heure pour trouver enfin le bâtiment où se regroupait la bande, passablement agacé d’avoir mis autant de temps, Akira n’hésita pas un instant pour entrer. Il se retrouva dans une salle immense et vide, enfin pas si vide que ça puisqu’il se retrouva bien vite entouré d’une bande en effet, mais pourquoi dès que l’on parlait de voyous c’était aussi stéréotypé ? Évidemment on l’appela, lui demanda ce qu’il faisait ici, et c’est avec un ennui évident qu’Akira répondit la vérité. On se moqua de lui, comment un homme seul pouvait-il s’occuper d’autant de personne en même temps ?
    Akira eut un petit rire et à l’incompréhension totale, prononça ces quelques mots avant que l’on se jette sur lui.


    « -Qui vous dit que je suis seul ? »

    Il sourit. Ferma les yeux quelques secondes, et lorsqu’il les rouvrit, il n’était plus seul. Il savoura la pétrification de ses adversaires, les yeux écartés, de frayeur ou de surprise ? Il s’en fichait mais il aimait particulièrement l’effet de l’apparition de ses…Amis ? Il murmura un léger « Souls… » Avant de se mettre à attaquer, profitant de la surprise des autres, et menant les âmes avec maîtrise. Il fallut environ 20 secondes pour que ses adversaires se réveillent et se mettent à répliquer, mais déjà la moitié d’entre eux était tombé sous les assauts des âmes et de leur passeur.
    Le combat faisait rage, bien que ses adversaires soient faible et qu’il n’ait aucun problème à les défaire, ils étaient tout de même nombreux et malgré les 9 âmes qu’il avait invoquées, ils mettaient du temps à tous les faire tomber.


    « - hihihi des nouveaux ! » s’écria une des âmes, une grande femme habillée en homme, recevant les échos des autres âmes.
    Akira rigola, mit à terre un nouvel homme avant de se stopper et de regarder le sol. Il rengaina son sabre et se mit accroupi, prenant un bout de bois trainant par là. Une de ses âmes s’arrêta à sa hauteur et se pencha par-dessus lui avant de soupirer et de repartir au combat.


    « -Aller petite chenille, tu ne vas pas t’en sortir si tu restes là … » Il poussa la dite chenille du bout de son bout de bois, l’emmenant dans un endroit sûr. Une fois fait, il se redressa et regarda ses 8 âmes face à lui (une d’elle avait dû succomber), ces dernières faisaient des têtes dépitées, ils avaient vraiment un passeur étrange… Akira hocha la tête et les renvoya, voyant qu’elles avaient fini le travail, il fit un petit sourire joyeux à une enfant qui lui fit un signe de main avant de disparaitre. Le pirate regarda le carnage avant de froncer les sourcils, comment allait-il trouver l’argent du vieil homme maintenant ? Il allait se mettre à la recherche d’un corps encore vivant lorsqu’il entendit un rire gras et fort de l’entrée. Se retournant, il se retrouva devant un homme de grande carrure, les bras croisés, appuyé contre l’entrée. Il bougea, se décollant du mur et plongeant son bras dans sa veste pour en ressortir un sac étrange mais ayant un bon son, le son de l’argent.

    « -C’est ça que tu cherches n’est ce pas ? C’est peine perdue, je ne te les laisserai pas. » Il rigola à nouveau, croyant sans doute avoir fait peur à Akira, mais ce dernier ne l’écoutait plus, à nouveau accroupi, avec un bout de bois. Il fronça les sourcils, énervé d’être ainsi ignoré.

    « -petite chenille, je t’ai déjà dit que ce n’était pas un endroit pour toi… » Akira poussa un peu la chenille et se leva vers l’homme « aussi, si j’ai bien compris, je n’ai qu’à te tuer. » Il avait dit ça comme s’il annonçait une banalité, ou une information sans réel intérêt, juste histoire de faire la conversation.

    Tranquillement il enleva la poussière de ses vêtements et soupira, il avança lentement vers l’homme. Ce dernier dégaina son sabre mais ne comprit que trop tard qu’il n’aurait pas dû. Il n’avait pu qu’apercevoir les deux orbes vertes de son adversaire et une sorte d’aura blanche derrière lui, avant de sentir un vide dans ses mains et de retrouver son sabre dans celles de l’autre. Akira, désormais dos à son adversaire qui ne bougeait pas, retourna les deux sabres dans sa main, et transperça ainsi l’homme, mais seulement un, le sabre de sa main droite, le sabre de cet homme, le transperça vraiment.
    L’homme regarda les deux pointes de sabre dans son ventre, il regarda une des lames rouges de sang, et l’autre toujours aussi noire. Et puis plus rien, le noir.
    Une musique s’éleva dans ses oreilles, mais il ne voyait toujours rien, simplement deux lumières vertes appartenant aux yeux de son adversaire. La musique continua, des voix s’élevèrent aussi, certaines chantant, d’autre murmurant, où était-il ? Il frissonna, regarda tout autour de lui, fermant les yeux, se bouchant les oreilles, et lorsqu’il rouvrit les yeux, il tomba sur un brouillard blanc, brouillard qui se clarifia. Il hurla. Des images, des visions, des gens, des horreurs, un cimetière. Où était-il ? Il avait l’impression que son crâne allait exploser, il voyait des meurtres, des morts, des âmes, un cimetière.


    « -Death Town. »

    Akira rengaina son sabre et laissa l’autre où il était. Il se demanda rapidement s’il avait réussi son attaque, mais il s’en fichait pas mal, il prit le petit paquet d’argent et sans un regard en arrière s’en fut de ce carnage.
    Durant le trajet du retour, il joua avec l’argent, se demandant ce qu’il devait bien faire, soit il le rendait au vieil homme, soit il le gardait au risque de se prendre les foudres du vieux dans sa mort…mais il avait besoin d’argent pour pouvoir quitter west blue. Il arriva enfin devant le vieil homme, sans s’être perdu cette fois ci, ce dernier n’avait pas bougé d’un pouce, et le papillon était toujours au sol, mort.


    « -Hey, le vieux, j’ai ton argent. »

    Pas de réponse. Akira haussa un sourcil et se pencha, poussant du bout du doigt le corps de l’homme. Pas de réaction. Il soupira, quoi le vieux s’était endormi ? Il n’avait pas mis si longtemps pourtant ! Kira baissa le regard et tomba sur le papillon, il remonta sur le corps de l’homme, puis sur le papillon. Il fit ce mouvement plusieurs fois de suite avant qu’il comprenne.

    « -Ah… il est mort. »

    Akira marmonna contre les personnes sans respect, mourir avant qu’il n’ai pu finir sa tache, tss, quel ingrat. Il prit alors le paquet d’argent - il servirait mieux qu’à un mort - et s’en fut de la ville, n’aimant pas particulièrement l’activité qu’il y avait, laissant le corps de l’homme ainsi, ce n’était pas son problème si le vieux avait rendu l’âme dans la rue. De plus la nuit commençait à tomber, il alla donc rejoindre un arbre pour dormir tranquillement. Oui les papillons d’ici étaient vraiment très beaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Quete] Poursuivre un papillon peut porter malheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG :: West Blue :: Archipel Vert-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit